La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Les Bruyères
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Mardi

Ouvert de 10h00 à 20h00

Partenaires millitants

Biocoop, acteur engagé

Plus qu’un simple distributeur bio, Biocoop est un réseau qui s’implique dans son secteur et au-delà.

L’engagement de Biocoop se traduit entre autres par des partenariats avec des associations militantes qui œuvrent en faveur de l’AB, de la sensibilisation à la consom’action, de la défense du foncier agricole, du commerce équitable, de la lutte contre les OGM et les pesticides, mais également de l’environnement et de la transition énergétique.

Pour la défense du foncier agricole & solidarité paysanne

Terre de Liens

Créé en 2003, Terre de Liens est un réseau associatif mobilisé partout en France. Il a pour objet de libérer la terre de la spéculation foncière, favoriser l’accès des paysans à la terre, promouvoir des projets citoyens pour dynamiser les territoires ruraux et appuyer une agriculture respectueuse de l’environnement. Son action intervient de l’accueil des futurs agriculteurs à son installation pour une agriculture biologique et paysanne.
https://www.terredeliens.org/


Confédération Paysanne

Créé en 1987, c’est un acteur majeur du syndicalisme agricole français qui porte des valeurs de solidarité et de partage. Elle est une confédération de syndicats départementaux.  Présente dans la totalité des départements français, elle milite pour une agriculture paysanne et la défense de ses travailleurs, respectueuse de l’environnement, de l'emploi agricole et de la qualité des produits.

Comité Français pour la Solidarité Internationale

Association regroupant 21 organisations agissant pour la solidarité internationale dans 3 domaines ; la justice sociale, l’économie au service de l’homme et le partage équitable et la gestion durable des ressources naturelles. Le CFSI organise chaque année en France et en Europe, la campagne ALIMENTERRE pour sensibiliser l’opinion publique et les responsables politiques aux causes de la faim et aux moyens de la combattre.




Pour la lutte contre les OGM et les pesticides

Réseau Semences Paysannes

Créé en 2003, le Réseau Semences Paysannes (RSP) est un réseau national regroupant plus de 80 collectifs qui font vivre les semences paysannes dans les fermes, les vergers et les jardins et des régions de France et de Belgique. Depuis plus de dix ans, il accompagne le développement des initiatives locales de promotion et de valorisation de la biodiversité cultivée dans nos régions, et participe, en France et à l’international à la mutualisation des expériences.


Faucheurs Volontaires d’OGM

Le mouvement des Faucheurs Volontaires est né lors du rassemblement « Larzac 2003». Bien que les actes d’arrachage d’OGM soient illégaux, les « faucheurs volontaires » affirment qu'ils ont pour but de faire respecter le droit à un environnement sain, reconnu dans la Constitution française, et au nom du « principe de précaution » qui a été inscrit dans la Charte de l'environnement. Ils agissent selon les principes de non-violence et de désobéissance civile. Ils ont pour objet d’ « apporter son soutien par toute forme d’action légale et licite, notamment sur le plan financier, aux faucheurs de plants transgéniques en milieu non confiné, mis en cause à la suite de leurs actions et prises de position dans ce cadre ».


Générations Futures

Association fondée en 1996 ayant pour objet la défense de l’environnement. Elle mène des actions (enquêtes, colloques, actions en justice, campagne de sensibilisation…) pour informer sur les risques de diverses pollutions (notamment les substances chimiques en général et les pesticides en particulier) et promouvoir les alternatives en vue d’en réduire les impacts négatifs pour la santé et l’environnement. Reconnue d’intérêt général, elle est agréée par le ministère de l’écologie depuis 2008 (renouvellement de l’agrément obtenu en 2014), habilitée à prendre part au débat national sur l’environnement depuis 2013.



Inf’OGM

Association loi de 1901, Inf’OGM est une veille citoyenne qui décrypte l’actualité mondiale et propose un service unique d’information francophone sur les OGM, les biotechnologies et, depuis 2013, également sur les semences. Sa mission est de favoriser et de nourrir le débat démocratique par une information critique, indépendante et accessible à tout public. Inf’OGM se donne l’objectif d’œuvrer pour une véritable transparence du débat OGM.



Pour la sensibilisation à l’AB et à la consom’action bio

FNAB

Créée en 1978 afin de porter la voix des producteurs biologiques, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) est un organisme professionnel à vocation syndicale et est, à ce jour, le seul réseau professionnel agricole spécialisé en agriculture biologique en France. En tant que réseau de proximité et de compétences, elle se compose d’une fédération nationale, de groupements régionaux (FRAB) et départementaux (GAB) répartis sur le territoire. 

Bio Consom’acteurs

Créée par Biocoop fin 2004, l’association Bio Consom’acteurs agit en faveur d’une agriculture biologique locale et équitable. Elle sensibilise et informe les citoyens sur l’importance de leurs choix de consommation. Elle interpelle les élus sur la nécessité de mettre tous les moyens en œuvre pour promouvoir le développement de cette agriculture. Elle encourage des échanges garantissant des pratiques sociales et économiques respectueuses de l’Homme et de son environnement du producteur au consommateur.


Réseau Cocagne

Créé en 1999, le réseau Cocagne regroupe au sein d’une association nationale et à vocation européenne les Jardins de Cocagne, afin de promouvoir l’éthique et l’insertion sociale et professionnelle. üLes jardins d’insertion « Jardins de Cocagne » sont des exploitations maraîchères biologiques se reconnaissant dans une mission-clé d’insertion sociale et professionnelle. ü17 ans après sa création, le Réseau Cocagne compte 130 structures qui accompagnent près de 5 000 « Jardiniers » vers l’emploi et cultivent 380 hectares en maraichage biologique pour 12 millions d’euros de vente de légumes biologiques.



Pour le commerce équitable

Plate-Forme pour le Commerce Equitable

Association loi 1901 à but non lucratif, créée en 1997, qui regroupe une quarantaine d’organisations d’envergure nationale engagées dans le commerce équitable, dont les différents réseaux en régions représentent plus de 600 structures en France. La PFCE centre son activité sur l’accompagnement du secteur du commerce équitable, afin de développer des relations Nord-Sud plus justes et équilibrées. Elle œuvre pour permettre aux producteurs de vivre dans la dignité et l’autonomie en gardant, voire en retrouvant la maîtrise et le sens de leurs actes. Défendre et promouvoir le commerce équitable en France sont les principales missions de la PFCE.


Pour la transition énergétique

Enercoop

Créé en 2005, à l’initiative d’acteurs de l’économie sociale et solidaire (dont Biocoop), de l’écologie et des énergies renouvelables, Enercoop est le seul fournisseur coopératif d’électricité à s’approvisionner directement et à 100% auprès de producteurs d’énergie renouvelable (éolien, hydraulique, photovoltaïque et biomasse). Depuis 2009, Enercoop développe des coopératives au niveau local afin de créer un circuit court entre producteurs et consommateurs d’électricité renouvelable. Le projet est de permettre aux citoyens de se réapproprier l’avenir énergétique de leurs territoires.  


Energie Partagée

Crée en 2010 par les acteurs de référence de la transition énergétique, des spécialistes de la finance éthique & solidaire, et des pionniers de l'énergie citoyenne.
Objet : vise à informer et sensibiliser les citoyen(ne)s à l’énergie citoyenne, accompagner les porteurs de projets et participer au financement des projets de maîtrise de l’énergie et de productions d’énergie renouvelables grâce à l’outil Energie Partagée Investissement.


Les Autres partenariats

Collectif pour une Transition Citoyenne

Le Collectif pour une Transition Citoyenne est un lieu de convergence entre différents réseaux engagés dans la transition sociale et écologique. Forts de ses 15 membres , le Collectif regroupe des acteurs du monde du commerce, de la production, des énergies renouvelables, de la finance, de la consom’action etc.
www.transitioncitoyenne.org

Film "Sacré Village & "Qu'est ce qu'on attend?"

Porté par Marie Monique Robin, journaliste d’investigation et lauréate d’une trentaine de prix internationaux, « Qu’est ce qu’on attend ? » trace les nouveaux contours d’une société en pleine mutation.

Le film raconte l’histoire d’Ungersheim, petite ville alsacienne de 2200 habitants qui ont tous ensemble décidé de se lancer dans une démarche de transition vers l’après pétrole en réduisant l’empreinte écologique de leur ville. A l’initiative de la municipalité, Ungersheim a lancé en 2009 un programme de démocratie participative « 21 actions pour le XXIe siècle » qui prend en compte différents aspects de la vie quotidienne : l’alimentation, l’énergie, les transports, l’habitat, l’argent, le travail et l’école. Dotée d’une monnaie complémentaire (le Radis), la ville évolue vers l’autonomie, la sobriété énergétique et les énergies renouvelables (pour en savoir plus, www.mairie-ungersheim.fr/village-en-transition/les-21-actions )

Cliquez ici pour visionner la bande annonce du film "Qu'est ce qu'on attend"

Cliquez ici pour connaître la liste des cinémas organisant des avant-premières et consultez  la page facebook du film pour plus d'informations

Tribunal contre Monsanto

Un tribunal international exemplaire visant à juger les atteintes à l’environnement et à la santé imputées à la multinationale Monsanto a eu lieu du 14 au 16 octobre  à La Haye (Pays-Bas).

Claude Gruffat nous explique en vidéo les raisons du soutien du réseau Biocoop à la mobilisation pour le tribunal Monsanto

Il s’agit de contribuer à la mise en place de mécanismes permettant aux victimes des multinationales de se porter en justice et de sensibiliser encore et toujours l’opinion publique et les décideurs politiques sur els dangers de l’agriculture industrielle et chimique.

Biocoop désormais « engagé dans un monde en transition » a décidé de soutenir cette action notamment financièrement et vous invite à faire de même  :